Vous êtes dans : Accueil > Pôle Lien social > Culture > AMO

AMO

Pour accompagner le projet municipal d’achat et de transformation du Carreau minier du Val de Fer, une petite structure d’éducation populaire du F.J.E.P. se constitue de 1975 à 1977.

Une quarantaine de passionnés collecte le mouvement et la mémoire ouvrière de la vallée. Le groupe s’ouvrira dans les années 80 à 2005 au recueil de la mémoire collective des femmes et des hommes toutes générations, toutes origines et tous milieux sociaux confondus.

Vous pourrez admirer le ZUBLIN, paquebot inspirant les architectes, parcourir les galeries de mine (mine à flanc de coteau) tout en écoutant les histoires quotidiennes des mineurs et de leurs femmes (la paie du taureau, le casse-croûte...). La visite émouvante de la mine est sécurisée et unique dans la région.

Le  site gigantesque du Val de Fer (inscrit) est le dernier témoin de l'extraction  du minerai de fer dans le bassin de Nancy. Il est localisé dans un  véritable amphithéâtre de verdure ouvert sur la vallée de la Moselle, le  Saintois jusque la colline de Sion-Vaudémont, ce qui lui donne des caractères de  rareté géographique et d'originalité architecturale (les "accumulateurs"  inscrits aux monuments historiques) aux portes de Nancy..  En raison de la qualité de leur intérêt historique (lignée d’accumulateurs inscrits), sociologique (mémoire) et de cette rareté. Il est nécessaire de ne pas banaliser le site et de l’inclure dans une démarche stratégique de projet innovant.

Certains territoires, ayant subi la crise ont compris que les traces témoins pouvaient devenir le support réel d'une image positive, attractive et dynamique. Ces décideurs, peut-être optimistes et utopistes, développent des stratégies très innovantes en évitant l’effacement, l’oubli, le déni d’une histoire (Völklingen, Emscher Park en Allemagne). Par contre, d’autres préfèrent raser ces traces et se donner une nouvelle image, image souvent déconnectée des spécificités locales. Le patrimoine industriel peut devenir un levier pour le développement culturel et social et un lieu de modernité sur le court terme, avec l’exigence d’une vision contemporaine du patrimoine et l’établissement d’un projet de développement local  associant l’ensemble du corps social et du tissu économique. Les enfants aiment rêver quand ils voient la grandeur et l'imposante atmosphère du site.
 
Olivier BLAISE

Objectifs :

  • Créer un inventorium, exploratorium, du fer, de la métallurgie et des nouveaux matériaux ( horizon 2015 )
  • recueillir la mémoire collective du bassin de Neuves-Maisons
  • valoriser le patrimoine industriel local et social
  • créer une galerie expérimentale
  • Promouvoir le tourisme industriel de la boucle de la Moselle
  • Développer la culture scientifique et technique pour tous

Infos pratiques et tarifs visiteurs:

A.M.O. : ATELIER MEMOIRE OUVRIERE
Place de la gare, 48 bis rue général Thiry, 54230 NEUVES-MAISONS
Tél: 03.83.47.19.08 / Fax: 03.83.47.21.80

  • Visite de la galerie:
    • Groupes: 15 à 20 personnes
    • Guides: mineurs retraités bénévoles de l'A.M.O.
    • Durée: 1 h sous terre
    • A la demande: 1 h en surface
  • Équipement:
    • pantalon de sport, pull de laine, blouson imperméable, bottes, lampes électriques
    • les casques sont fournis
  • Tarifs:
    • plein tarif: 4 € par personne
    • demandeur d'emploi/étudiant: 3 €
    • scolaire: 2 €
  • Départ:
    • Grille d'entrée, en haut de la rue du Val de Fer à NEUVES-MAISONS

Partager cette page