Vous êtes dans : Accueil > Pôle Bien-être > Travaux - voirie > Stade André COURRIER

Stade André COURRIER

le 25 janvier 2013

L’aménagement global du stade André Courrier entamé l’an passé par la réalisation d’un terrain de foot en synthétique se poursuit cette année par la réalisation d’une piste d’athlétisme en matériau synthétique et d’un éclairage de cette piste permettant l’entrainement nocturne, la mise aux normes de l’éclairage du terrain synthétique et le remplacement du gazon du terrain d’honneur.

Si le remplacement du gazon du terrain d’honneur peut paraitre simple à priori, la réalité est bien différente. Dans un premier temps, le gazon actuel a été scalpé sur 3 cm, puis l’aire de jeu a été lacérée par des drainages périphériques et transversaux complétés par des épis drainants.

Le nivellement général réalisé ainsi que le traitement du sol, l’engazonnement a été terminé à temps pour laisser libre cours à la célébration du 14 juillet, au terme d’un mois de travaux de l’entreprise SOTREN et pour un montant de 60 000 €. L’été a permis, malgré quelques déboires sur le système d’arrosage, de laisser s’enraciner le nouveau gazon. Ce chantier a été réalisé cette année en cohérence avec la neutralisation du terrain d’honneur qui sera générée pas la réalisation de la piste d’athlétisme.

Pour ce chantier, deux entreprises se sont groupées : SCREG pour le génie civil et Envirosport pour la piste en synthétique. Montant des travaux 600 000 €.

En vue de recevoir le revêtement synthétique, la piste a d’abord fait l’objet de travaux équivalents à la création d’une route. D’abord des terrassements et une reconstitution de structure sur 20 cm, suivis d’une première couche d’enrobés traditionnels pour obtenir une planéité parfaite et enfin une couche d’enrobés drainants qui recueilleront les eaux de pluies. Un caniveau drainant coté terrain de foot et une main courante à l’extérieur ceintureront cette piste.

Enfin le revêtement synthétique a été posé ces derniers jours. Cette couche élastique autrefois appelée TARTAN permettra l’entrainement des athlètes.

L’éclairage de la piste synthétique en cours de réalisation est confié à l’entreprise CEGELEC. De même que la mise aux normes de l’éclairage du terrain de foot synthétique. Montant des travaux : 125 000 €.

A l’étude cet automne la réalisation d’une halle de tir à l’arc et la construction d’un vestiaire pour le terrain de foot synthétique, ce dernier parachèvera les travaux qui permettront le classement en catégorie 5 par la ligue de foot.

Ainsi à terme, le stade André Courrier redeviendra un véritable parc des sports agréable dédié de prime abord aux 1200 participants licenciés, en très grande majorités néodomiens. Cet ensemble va assurer de bonnes conditions de la pratique de l’athlétisme aux membres de la section locale de l’ALNM, un des plus importants de Lorraine, comme aux nombreux scolaires qui prennent possession des lieux chaque jour.

Partager cette page