Vous êtes dans : Accueil > Articles Actualités > Toilettes autonomes au Val de Fer

Toilettes autonomes au Val de Fer

Depuis 2011, la commune a intensifié ses efforts pour valoriser le site de l’ancienne mine de fer du Val de Fer. Ces investissements conséquents ont permis de viabiliser le site pour ses diverses utilisations, notamment touristique, à travers l’aménagement et la sécurisation de galeries visitables et la mise au jour des anciens accumulateurs souterrains.
Une étude d’impact menée par le cabinet Protourisme a mis en évidence l’urgence d’un équipement en sanitaires pour l’accueil du public : il a donc été décidé d’installer deux sanitaires autonomes sur le carreau.

Dans le cadre du même projet, un espace d’accueil du public permettant d’abriter les groupes de visiteurs attendant le début de leur visite sera construit ; il comprendra un espace sanitaire équipé de douches pour les bénévoles de l’Agence du Patrimoine, qui sont mobilisés toute l’année pour assurer les visites et qui continuent d’aménager le carreau et les galeries et d’entretenir les collections.

Les sanitaires autonomes mis à disposition du public ont été choisis pour leur esthétique, qui s’insère parfaitement dans le paysage arboré et naturel qui sert d’écrin à ce berceau de la mémoire ouvrière du territoire ; ainsi que pour leur aspect pratique, le système retenu n’exigeant ni raccordement au réseau d’assainissement, ni nettoyage fréquent comme des toilettes sèches classiques. Un curage interviendra tous les 6 mois par une société spécialisée. Ils sont bien évidemment adaptés à l’accueil de tout public, y compris porteur de handicap. 

L’objectif est d’améliorer le site aux visites dès à présent, avant que ne débutent les travaux de confortement puis d’aménagement du Zublin et des accumulateurs enterrés, qui interviendront dans les prochaines années. M. le Maire, Jean-François Bellotti adjoint aux travaux, et Vincent Ferry directeur de l’Agence du Patrimoine ont inauguré les différents équipements à l’occasion de la balade de l’été.

Ce projet, d’un coût global de 35 000 €, a été soutenu par de nombreux financeurs, impliqués dans le développement touristique du site : le Conseil Départemental, l’Etat, M. le Sénateur Daniel Reiner et le programme européen Leader.

Partager cette page