Vous êtes dans : Accueil > Articles Actualités > Nouveaux rythmes scolaires pour la rentrée 2013 - le Projet Educatif Territorial détaillé

Nouveaux rythmes scolaires pour la rentrée 2013 - le Projet Educatif Territorial détaillé

A quelques semaines de la rentrée scolaire, Monsieur Vinchelin, maire de Neuves-Maisons, nous explique comment la réforme des rythmes scolaires, initiée par décret du gouvernement du 24 janvier 2013, a été anticipée et engagée dans la commune.

La réforme des rythmes scolaires a pour objectif d’améliorer la réussite scolaire et l’éveil éducatif des enfants. Elle s’appuie sur deux axes : un étalement des 24 heures de temps scolaire sur 4 jours et demi au lieu de 4 jours, et le développement d’activités péri-éducatives.

Un engagement politique en faveur de l’enfance et de la jeunesse

Alors que la réforme doit être appliquée dans toutes les communes françaises avant la rentrée 2014, Monsieur le Maire rappelle deux points ayant influé sur la mise en place de l’aménagement des rythmes scolaires dès la rentrée scolaire 2013 dans les écoles maternelles et élémentaires de Neuves-Maisons. L’enfance est un des domaines privilégiés de la politique municipale. Déjà dans le passé, la réduction du rythme scolaire de quatre jours pour les collèges avait été débattue. « Les collèges de Neuves-Maisons  faisaient partie des derniers collèges de Meurthe-et-Moselle à garder le jour d’école le samedi », précise Jean-Paul Vinchelin.

Une concertation communautaire

Ensuite, c’est en tant que président de l’association des maires du canton que sa réflexion sur le texte de loi a pu être partagée et mutualisée avec les municipalités voisines dès janvier 2013. Le facteur temps ressortait de ces discussions comme l’enjeu principal de l’application de la réforme. A partir de ces échanges communautaires et cantonaux, 4 communes de la communauté de communes de Moselle et Madon ont choisi de s’orienter vers une adoption du projet dès la rentrée 2013, à savoir Chaligny, Pont-Saint-Vincent, Viterne et Neuves-Maisons. En Meurthe-et-Moselle, seules 15 communes ont choisi l’adoption de ce nouveau rythme scolaire pour 2013.

Une équipe de terrain assez forte pour anticiper le projet

Jugeant à juste valeur que la Ville de Neuves-Maisons dispose d’une équipe technique solide et des aménagements nécessaires, le bureau municipal et les conseillers municipaux ont tous validé le projet pour la rentrée 2013. Monsieur Vinchelin souligne d’ailleurs que l’année 2014 est une période électorale, période charnière pendant laquelle les futurs élus auraient eu plus de contraintes de temps pour la réflexion et la mise en place du projet pédagogique en lui-même. Un comité de pilotage technique composé d’élus, de services municipaux et d’enseignants a donc été établi pour définir un programme de qualité assurant la sécurité et le bien-être des enfants pendant le temps péri-éducatif que la réforme implique.

Les rythmes scolaires adoptés à Neuves-Maisons

Consultez les projets délibérés par le conseil municipal

Projet éducatif (pdf - 47,96 ko)

 

Projet pédagogique (pdf - 63,47 ko)

 

La réforme prévoit une nouvelle demi-journée de 3 h d’école le mercredi matin, qui aboutit à réduire le temps scolaire des autres journées. Les lundis, mardis, jeudis et vendredis, le temps scolaire se termine désormais chaque jour à 15h45 au lieu de 16h30, et le mercredi matin la nouvelle demi-journée d’école se déroule de 8h30 à 11h30. Le nombre d’heures d’école reste identique, soit 24 heures par semaine. A Neuves-Maisons, les plages horaires des activités péri-éducatives ont été définies en 3 créneaux de 1 heure, les lundis, mardis et jeudis de 15h45 à 16h45.

Le projet éducatif, définissant les enjeux des nouveaux rythmes et les grandes lignes du projet pédagogique, a été adopté par une délibération du conseil le 17 mai 2013, et le projet pédagogique par une délibération le 12 juillet 2013, toutes deux à l’unanimité.

Le projet pédagogique soutenu par les acteurs locaux

Grâce à un dialogue soutenu entre les différents acteurs associatifs, socio-culturels, les écoles et les services municipaux, la municipalité est apte à proposer un programme pédagogique varié et adapté à l’âge des enfants. Ce programme sera animé par plusieurs parties prenantes : l’équipe périscolaire forte de ses intervenants animateurs, les associations (une vingtaine est déjà mobilisée pour le programme de rentrée), les structures intercommunales et les intervenants municipaux et quelques prestataires extérieurs choisis pour la diversité et la richesse des animations qu’ils peuvent apporter.

Monsieur le Maire précise que le projet pédagogique se base sur la gratuité des activités péri-éducatives et qu’aucune obligation n’est donnée aux parents de faire participer leurs enfants. Il se base sur le principe de l’éducation populaire. Ces activités ne remettent pas en cause l’accueil périscolaire qui sera assuré en complément des horaires scolaires et péri-éducatifs.

Le budget

Le budget maximal estimé de ce projet calculé pour l’implication de 650 enfants est de l’ordre de 145 000 €. Le projet obtient un soutien de l’Etat de 50 € par enfant (perçu uniquement grâce à la mise en place précoce de la réforme) et de la CAF à hauteur de 28 000 € grâce à une convention. Ce projet est inclus dans le budget enfant/jeunesse/parentalité.

L’évolution du projet

Enfin, il est utile de préciser que l’année 2013 est une année d’expérimentation et que le projet sera évolutif. Les élus communautaires réfléchissent déjà à un projet pédagogique commun. Dès la rentrée prochaine, le 3 septembre 2013, ce sont 515 enfants, soit près de 80% de l’ensemble des écoliers de Neuves-Maisons, qui participeront aux programmes péri-éducatifs proposés par la municipalité en partenariat avec les acteurs locaux. Le programme de 6 semaines est déjà défini et des petits groupes seront formés dans les 6 écoles néodomiennes pour le temps péri-éducatif.

Ce projet sera officialisé mercredi 4 septembre 2013 à 17h30 en mairie par la signature de la convention du Projet Educatif Territorial en présence de M. Bartolt, Préfet de Meurthe-et-Moselle, M. Vinchelin, maire de Neuves-Maisons et M. Picoche, Directeur académique des Services de l’Éducation Nationale en Meurthe-et-Moselle.

  • Haut de page